La Grèce enregistre sa plus forte baisse des prix en 50 ans, l'Espagne a également été en déflation en octobre

Publié le par ottolilienthal

 

 

En Grèce, les prix à la consommation ont baissé de 2% le mois dernier par rapport à octobre 2012, selon des données de l’agence des statistiques grecques ELSTAT (.pdf), et cette baisse est la plus forte depuis février 1962, au cours de laquelle le taux de déflation avait atteint 2,1%. L’année 2013 est la seule année durant laquelle l’économie grecque aura connu une inflation négative pendant 8 mois consécutifs depuis 1959.

 

Sur l’année, les prix à la consommation ont baissé de 0,4% alors qu’il y avait eu une inflation de 1,8% l’année dernière. Par rapport à l'année dernière, tous les prix ont chuté, sauf ceux de l'alcool et du tabac, qui ont augmenté de 3,5%, principalement en raison d’une hausse du prix des cigarettes.

 

Pour les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées, la baisse est de 0,5% en base annuelle, et elle provient principalement de la baisse du prix de la viande, du poisson, des légumes, des céréales, des boissons rafraîchissantes, des jus de fruits et des bonbons. Cependant, le prix des produits laitiers, des œufs, des fruits et des pommes de terre, ont augmenté, jusqu’à 11,2% pour ces dernières, notamment. Les Grecs ne consomment plus que l’essentiel, et tous les groupes de produit superflus sont impactés.

 

« Le phénomène ne signale pas bien sûr le renforcement de la concurrence en Grèce au point que les prix se mettraient à baisser, mais il constitue plutôt une preuve supplémentaire que la récession grecque se poursuit », note le journal Ekathimerini. Il explique la baisse des prix par la faiblesse de la demande et des importations.

 

Les Grecs ont entamé leur 6ème année de récession, et depuis le début de celle-ci, leur revenu disponible a chuté de plus de 30%, avec toutes les conséquences pour leur niveau de vie que cela implique. Au cours des deux dernières années, les salaires ont baissé d’environ 12%.

 

Selon le FMI, l'inflation grecque est bien en deçà de la moyenne européenne de 1,1%, elle-même bien en deçà des objectifs officiels de 2% et dangereusement basse, selon de nombreux économistes.

 

Mercredi, on a appris que l'Espagne était également en proie à la déflation. En Octobre, les prix des biens de consommation ont baissé de 0,1% par rapport à l’année passée

 

Audrey Duperron

 

http://www.express.be/business/fr/economy/la-grece-enregistre-sa-plus-forte-baisse-des-prix-en-50-ans-lespagne-a-egalement-et-en-dflation-en-octobre/198488.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article