"Pas de filet de sécurité" face à la déflation

Publié le par ottolilienthal

 

 

Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a estimé lundi qu'il "n'y avait pas pour le moment en zone euro de filet de sécurité" face à un choc économique qui la ferait tomber dans la déflation.

 

"Une inflation faible augmente le risque de tomber en déflation si l'économie est atteinte par un choc négatif. L'objectif de 2% est conçu comme un filet de sécurité face à ce risque. Ce filet de sécurité n'existe pas en ce moment en zone euro", a dit M. Noyer, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), lors d'un colloque de politique monétaire à Paris.

 

Il faisait référence à l'objectif officiel d'inflation de la BCE, qui est d'un peu moins de 2%. La zone euro a affiché en février une inflation bien plus faible, de 0,8%.

 

"Une inflation basse, ce n'est pas de la déflation", a assuré M. Noyer, tout en soulignant "les risques et dangers très significatifs" résultant d'une hausse trop poussive des prix.

 

Il a estimé que des "forces profondes" expliquaient cette inflation molle et pointé "le fort effet déflationniste" de la récente appréciation de l'euro.

 

"La situation actuelle appelle un examen très prudent de l'équilibre des risques. C'est justement parce que la déflation est un phénomène difficile à inverser que même de légères probabilités ne doivent pas être ignorées, et doivent être entièrement intégrées à notre politique", a-t-il estimé.

 

AFP

 

http://www.bilan.ch/economie/pas-de-filet-de-securite-face-la-deflation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article