Portugal niouzes

Publié le par ottolilienthal

Sous la pression de fonds d’investissements, l’entreprise nationale Energias de Portugal va dilapider la moitié de ses barrages hydroélectriques. Les 6 barrages, qui génèrent pour 154 millions € de bénéfices par an, ont trouvé preneur à hauteur de 2,2 milliards €. Un groupe d’investisseurs (Crédit Agricole, Mirova Natixis) et Engie ont remporté le jackpot. Suite à cette braderie, les prix de l’électricité devrait prendre l’ascenseur dans le pays.

La vente d’infrastructures vitales, tels les barrages ou les installations électriques, met en péril la souveraineté d’un pays. L’Angleterre est un excellent exemple.

Pour mieux évaluer le désastre énergétique du Portugal, il est nécessaire de préciser qu’Energias de Portal appartient à 23% à la Chine ! 

 

(extrait du lien ci dessous)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article