Bois de France...

Publié le par ottolilienthal

Les propriétaires forestiers face au réchauffement climatique

Le centre régional de la propriété forestière aide les élus et les propriétaires à adapter leurs plantations à l’évolution du climat.

 
 

À l’initiative du centre régional de la propriété forestière (CRPF) et de la Charte forestière du Bugey, des élus et des propriétaires forestiers du secteur ont été invités à participer vendredi à une réunion d’information sur le changement climatique et sa prise en compte dans la gestion de la forêt bugiste.

Des insectes ravageurs de plus en plus présents

 
 
 

Dans un premier temps, le groupe, d’une vingtaine de personnes, rassemblées à Visio bois, la Maison de la filière bois départementale, a écouté Alain Lyaudet, technicien au CRPF, évoquer les modifications climatiques qui touchent la planète et décrire les signaux observés en forêt.

Ainsi depuis quelques années, certains insectes se font de plus en plus présents et ils ont un impact de plus en plus dommageable sur les forêts. C’est le cas particulièrement du scolyte de l’épicéa, communément appelé le bostryche, dont les attaques sur les forêts en basse altitude sont redoutables. Le développement de ce ravageur est favorisé par les épisodes de sécheresse répétés qui affaiblissent les arbres et les rendent plus vulnérables.

Idem pour la chenille processionnaire du pin dont les attaques sont aujourd’hui annuelles sous nos latitudes. Sa progression vers le nord est estimée à une vingtaine de kilomètres par an.

Comment mesurer la résistance de la forêt

La question de la prise en compte de ces paramètres dans la gestion des forêts a été évoquée sur le terrain, dans une futaie résineuse du côté de la ferme Guichard. Eric Hell a présenté le diagnostic climatique que propose le CRPF aux propriétaires forestiers qui le souhaitent.

Cette action, financée par le conseil départemental dans le cadre d’un Livre blanc, permet de faire un état des lieux de la forêt à l’instant T et de déterminer, après plusieurs mesures dendrométriques et pédologiques, la résistance potentielle du peuplement forestier au réchauffement.

À l’issue de cette analyse de terrain, le compte rendu fait au propriétaire forestier permet à ce dernier de savoir si les arbres qui composent sa forêt sont adaptés au réchauffement à venir, ou s’il convient de s’orienter vers d’autres essences.

Note Pour toute demande de diagnostic climatique, contacter le CRPF : Eric Hell au 06.08.36.45.58 (Bugey). Alain Lyaudet au 06.08.23.10.83 (haut Bugey).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article