vas-y François !

Publié le par ottolilienthal

"Les mauvaises nouvelles sur l’état et sur l’avenir du climat et de « la planète » se succèdent régulièrement, mais je les ai reportées à un billet ultérieur, car autant les « grands décideurs » semblent pour l’instant d’une faiblesse coupable, complice, ou criminelle, autant les choses bougent du côté de la société civile, laquelle vient de recevoir un puissant renfort avec l’encyclique du pape François (version intégrale ici).

Dans ce billet et dans les deux suivants je présente des extraits très brièvement commentés de CET ECRIT A MON SENS HISTORIQUE, y compris pour le non croyant et militant d’une écologie sociale radicale que je suis. J’y ai en effet trouvé beaucoup d’autres motifs d’accord que ce que j’ai lu jusqu’ici dans la presse, qui en a fait une lecture trop souvent édulcorante."

Jean Gadrey

Vous trouverez ci dessous un clip rafraîchissant, avec un pape combattant le changement climatique, et un résumé fait par Jean Gadrey en 3 liens de l'encyclique du pape : diagnostic sans complaisance, remarquablement clair, argumenté sur une base scientifique, mais également socialement « engagé, à la fois de l’état de délabrement de la « maison commune », des risques d’effondrement.

Le pape François a aussi ses limites : pas d'évocation de la surpopulation terrestre, et donc du contrôle des naissances qui lui est corrélé. Je rappelle que la science estime que l'écosystème terrestre permet la vie "en faisant attention" d'une population humaine totale de 2 à 3 milliards d'individus, Au delà l'écosystème est progressivement détruit...

Mais bon, au delà du théâtre d'ombres qui rythme la vie politique de nos pays, l'appel du pape François est une bonne nouvelle. Finalement, ce clip a du vrai..

Otto

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article