euro 2016

Publié le par ottolilienthal

et chez les Bleus, qui a le bac ?

Seulement sept joueurs de l'équipe de France ont le bac, dont trois un bac généraliste. Pour les autres, les cours, "ce n'était pas leur truc".

 

Pour des milliers de lycéens, c'est le grand jour. Tous espèrent avoir le bac, le Graal qui permet, après des vacances bien méritées, de se lancer dans les études supérieures. Ils seront nombreux, jeudi, à s'installer devant leur télévision pour assister à la demi-finale de l'équipe de France face à l'Allemagne. Et les Bleus, eux, ont-ils le bac ?

« Les cours, ça n'a jamais été mon truc » (Coman)

Ce n'est pas ceux qui brillent le plus sur le terrain qui se sont distingués sur les bancs de l'école. Matuidi s'est arrêté à un BEP, Pogba, qui était à Manchester, se faisait rare sur les bancs du lycée, tout comme Payet. Kingsley Coman, lui, a sauté le CM2, mais ne s'est pas présenté aux épreuves finales du bac. « Les cours, ça n'a jamais été vraiment mon truc », explique la jeune star du Bayern Munich, citée dans les colonnes de L'Équipe ce mardi matin.

Giroud, bac + 2

Ils ne sont que sept à avoir obtenu le bac, dont trois dans les filières générales. Pour les trouver, il convient de jeter un œil aux joueurs plus âgés et à ceux ayant eu une carrière atypique. C'est le cas d'Olivier Giroud qui a obtenu un bac ES, avant de poursuivre ses études. Alors à Grenoble, l'actuel attaquant de l'équipe de France suivait un cursus en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) et s'est arrêté à bac + 2. Bacary Sagna et Yohan Cabaye, eux, ont eu le bac en filière STT (sciences et technologies tertiaires). Eliaquim Mangala, lui, a suivi ce cursus en Belgique où ses parents sont installés, comme le relate L'Express.fr.

N'Golo Kanté, révélé cette saison à Leicester, évoluait à 18 ans en PH (promotion d'honneur) à Suresnes. Là, il avait passé un bac pro, avant de se lancer dans un BTS comptabilité. « Ce n'est pas forcément ce que je voulais faire », expliquait-il dans les colonnes de L'Équipe. Ce n'était pas un plaisir comme le football. »

Hugo Lloris, le capitaine tricolore, a, lui, obtenu un bac S. Pourtant, le gardien n'a pas pu entamer des études supérieures, lui qui avait déjà intégré le groupe pro niçois. Christophe Jallet, lui aussi, est titulaire d'un bac S et s'était inscrit dans un BTS dédié à l'étude du vin. Le joueur lyonnais aime à rappeler que, s'il n'avait pas connu autant de réussite en tant que footballeur professionnel, il se serait lancé dans une carrière d'œnologue.

Commenter cet article