Bolloré et le drame ferroviaire d'Esseka

Publié le par ottolilienthal

L'accident d'un train au Cameroun le 21 octobre a provoqué la mort de 79 personnes. L'entreprise Camrail est accusée d'avoir surchargé le train.

En France, les médias détenus par le groupe de l'industriel Vincent Bolloré n'ont pas hésité à effacer son nom du drame. Le train 152 de la compagnie Cameroon Railways (Camrail), qui a déraillé vendredi 21 octobre en gare d'Eseka, a provoqué la mort d'au moins 79 morts. Une catastrophe terrible qui a endeuillé le pays...

Commenter cet article