Lorànt Deutsch, comédien historien controversé

Publié le par ottolilienthal

Portant plainte, puis pas vraiment, n’ayant jamais eu de compte sur un réseau social, puis si, puis non : le comédien historien a des arguments contradictoires pour dire qu’il n’est pas l’auteur de tweets injurieux.

Pointé mercredi par BuzzFeed comme le très probable auteur d’une série de tweets injurieux, Lorànt Deutsch s’est défendu auprès du Figaro.

Le comédien dément être l’auteur des «  propos infâmes  » de tweets «  à vomir  » du compte Twitter incriminé, et assure que «  un petit groupe de personnes sur Internet a entamé une véritable entreprise de démolition de mon image. Après m’avoir fait passer pour un idiot, pour un facho, maintenant ils me font passer pour un salaud qui salirait la mémoire des victimes de l’attentat du Bataclan. C’est consternant et affligeant.  »

« Je n’explique pas »

Se déclarant (comme bien d’autres avant lui) victime d’un piratage, il fait une curieuse réponse  : le journaliste du Figaro lui demande «  Vous pensez donc que votre compte Twitter a été piraté  », ce qui suppose qu’il a un compte et que c’est bien le sien, et le comédien répond à côté mais sans démentir directement, par  :

«  Je n’explique pas comment ma boîte mail a pu être ainsi détournée pour la fabrication d’un tel compte Twitter. Tout comme je n’explique pas comment ma carte bleue a été piratée il y a six mois pour me dérober de l’argent. Tout comme je n’explique pas comment mon ordinateur a été piraté il y a un an. Tout comme je n’explique pas pourquoi mes papiers d’identité ont été volés il y a cinq ans et ont été utilisés dans une tentative d’escroquerie.  »

Le quotidien réussit au passage un grand WTF en demandant à Lorànt Deutsch «  cette affaire a-t-elle un rapport avec le boycott des deux professeurs de Trappes  » (en fait, le refus de ces enseignants d’emmener leurs élèves de 4e à une conférence de l’historien controversé).

Lorànt Deutsch répond «  je n’en sais rien  »... pour ajouter aussitôt que «  cette affaire alimente cette volonté farouche de me décrédibiliser, de me discréditer dans ma tentative de vulgariser l’histoire de France pour la faire aimer du grand public  ». Le Figaro prend d’ailleurs sa défense dès le titre de l’article, «  Faux compte de Lorànt Deutsch  ».

Amnésies

Le comédien déclare que « je profite de cette réponse pour rappeler à nouveau que je n’ai pas de compte Twitter et que je ne fréquente pas les réseaux sociaux ».

Il contredit ainsi sa propre réponse à Buzzfeed, à qui il avait d’abord déclaré ne jamais avoir ouvert de compte sur aucun réseau social, puis reconnu à propos d’un autre compte Twitter «  lié au numéro de portable personnel du comédien  », que «  ça fait 10 ans que ce compte existe  ». A moins qu’il ne faille comprendre « ce compte e-mail », le passage n’étant pas très clair sur ce point.

Il avait en tout cas reconnu à BuzzFeed avoir possédé «  un compte Facebook il y a longtemps, mais que je n’ai pas tellement utilisé, pas alimenté, et qui est laissé dans l’oubli depuis plusieurs années  ».

Porter plainte ? Une décision devenue une éventualité

Son «  je me réserve le droit de porter cette affaire devant les tribunaux  », enfin, sonne comme la classique annonce de poursuites en fait jamais engagées (une figure de style répandue chez les politiques) ; on attendra de voir si d’aventure Lorànt Deutsch poursuit BuzzFeed, dont les précisions sont redoutables.

D’autant que dans un premier temps (l’article du Figaro, de mercredi soir, a été modifié au moins à deux reprises ce jeudi matin), comme l’a relevé L’Express, l’acteur disait au Figaro «  J’ai décidé de porter plainte contre X  », ce qu’il a donc transformé ce matin en ce plus vague «  je me réserve le droit de porter cette affaire devant les tribunaux  

BuzzFeed a relevé comme nous, ce jeudi après-midi, les différences entre les différentes versions de l’article du Figaro. Avec une perle au passage : le journaliste du quotidien n’avait pas lu l’article de BuzzFeed avant d’interviewer Lorànt Deutsch.

 

Commenter cet article