Hydrogène..

Publié le par ottolilienthal

les fuites d'hydrogène, une catastrophe climatique :

"« L’hydrogène qui fuit dans l’atmosphère est en fait un gaz à effet de serre très puissant, car il prolonge la durée de vie du méthane dans l’atmosphère, ce qui fait que celui-ci ne se dégrade pas et continue de contribuer au réchauffement climatique. L’hydrogène se comporte comme un gaz à effet de serre indirect à courte durée de vie, 200 fois plus puissant que le dioxyde de carbone.

« L’hydrogène réagit pour former l’ozone troposphérique, qui contribue également à l’effet de serre », ajoute M. Hamburg. Et l’hydrogène se décompose également en vapeur d’eau dans la stratosphère, ce qui contribue a rajouter de l'effet de serre. »

A titre d'exemple, pour une voiture qui consomme 1kgH2/km, on aurait entre 20g et 100gCO2/km rien que pour des fuites estimées 0,7% et 4%, ce qui parait plausible car les fuites de méthane sont estimées entre 0,5% et 3%

https://www.euractiv.com/…/scientists-warn-against-global-…/

(par adrien couzinier)

https://www.facebook.com/jeanmarc.jancovici/posts/427823495367872

Plan de relance : la France change d'échelle dans l'hydrogène


Commentaire de Jean-Marc Jancovici :


"Quelques milliards du plan de relance concernent l'hydrogène, pour remplacer le pétrole dans les véhicules.

Faisons un petit calcul :
- notre pays consomme actuellement 40 millions de tonnes de carburants routiers par an
- La chaine PAC+moteur élec ayant 30% de rendement global vs 20% pour le moteur à combustion interne, il faut 6 millions de tonnes d'hydrogène pour fournir la même énergie mécanique
- avec un rendement de 70% pour l'électrolyse et 80% pour la compression-stockage, il faut 350 TWh d'électricité pour produire 6 Mt d'H2 par an,
- si on veut faire ca avec des ENR, puisque le nucléaire est caca berk, ca fait ≈150 GW d'éolien à 23% de facteur de charge (moyenne française), ou plus de 200 GW de solaire, qui viendraient bien sur se rajouter à la puissance qu'il faut déjà installer pour descendre le nucléaire caca berk à 50%.

L'H2 restera marginal pour décarboner 35 millions de voitures d'une tonne et demie en France. Ce qu'il faut, c'est remplacer les voitures utilisées pour les déplacements du quotidien par des vélos (électriques), des bus, des trains, de la marche à pied et du télétravail, comme The Shift Project le préconise : https://lnkd.in/gWp3VVt "
(publié par Joëlle Leconte)

 

https://www.facebook.com/jeanmarc.jancovici/posts/10159641734527281

Commentaire de Jean-Marc Jancovici : "L'hydrogène, c'est l'avenir ! Il sera vert, propre, renouvelable, et tout ce que vous voulez en prime. L'Europe s'est donné comme objectif de produire 10 millions de tonnes d'hydrogène "vert", par électrolyse à partir d'éolien ou de solaire, en 2030.

Faisons un petit calcul : le contenu énergétique de l'hydrogène est de 33 kWh par kg, soit 330 TWh pour 10 millions de tonnes. Mais, l'électrolyse ayant un rendement de 60% à 70%, et le stockage de 90% maximum, c'est ≈600 TWh d'électricité (renouvelable) qu'il faudrait consacrer à cet hydrogène, soit un peu moins de 20% du total des électrons européens en 2020.

Ces 600 TWh renouvelables seront bien sur à produire en plus des 2000 TWh (hors pertes de stockage) qu'il faudrait ajouter (par rapport à 2018) pour avoir une électricité communautaire 100% ENR...

Apparemment, la Commission a bien compris que nous n'y arriverons pas. Alors elle va permettre l'utilisation de l'hydrogène "gris", obtenu à partir du gaz, pour lancer la filière. Problème : dans la mobilité, cet H2 "gris" engendre plus de CO2, en analyse de cycle de vie, que les combustibles qu'il remplace. Nous allons donc démarrer une filière plus nocive que l'usage actuel en priant pour que les ordres de grandeur deviennent invalides demain. C'est vraiment le plus urgent ?"

https://www.facebook.com/jeanmarc.jancovici/posts/10159536439487281

 

Berlin continue sur sa lancée dans l’hydrogène vert (fabriqué via des énergies renouvelables) et comme au poker met 7 milliards € sur la table pour voir.

L'objectif est de créer des emplois et d'impliquer son industrie. Cet argent servira à la recherche, la production et les infrastructures de livraisons et provient du plan de relance économique. Sur la durée, l'Allemagne va renoncer à l’hydrogène bleu ou gris produit à base de charbon ou du gaz.

D’ici à 2030, 5GW d’hydrogène vert devrait être produit notamment pour les camions, le secteur maritime, les avions ainsi que le stockage d’énergies renouvelables pour les habitations. Actuellement l’industrie allemande utilise 55 TWh par an d’hydrogène gris ou bleu. Vu l’importance de son industrie lourde, l’Allemagne voit cet investissement comme stratégique. Pour l'instant, le plan n'englobe pas l'utilisation d'hydrogène pour les voitures qui se dirigent vers une propulsion électrique.

La Californie va lancer la production d’hydrogène à base d’énergies propres. Le prix de vente devrait entrer en parité avec l’essence d’ici à 5 ans.


(extrait de https://2000watts.org/index.php/energies-fossiles/peak-oil/1165-energies-economie-petrole-et-peak-oil-revue-mondiale-juin-2020.html)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article