pénuries...

Publié le par ottolilienthal

Pénurie de matières premières : la flambée des prix touche le secteur alimentaire

La hausse des prix se confirme dans le secteur alimentaire. Jeudi 16 septembre, les patrons des grandes enseignes de supermarché alertent les consommateurs. Pourquoi une telle augmentation des prix des fruits, légumes, des œufs ou des pâtes ? 

Le panier de courses pourrait-il bientôt coûter plus cher ? L'augmentation des prix est déjà visible sur les marchés "sur tous les produits, patates, oignons, carottes, tomates"selon un consommateur. Un autre client constate l'augmentation du prix des pommes, dont le kilo chez un marchand est passé d'1,80 euro à 2,50 euros. Les commerçants, eux, constatent une hausse des prix chez leurs fournisseurs. "L'aubergine est passée de 2,50 à presque 4 euros, donc on est quasiment à 50% d'augmentation et on ne sait pas pourquoi", lance l'un d'entre eux sur le marché. 

Des matières premières plus chères

À l'origine de cette flambée des prix, la demande mondiale qui explose, avec la reprise économique, et les aléas climatiques qui ont affecté les récoltes. Le prix des matières premières s'envole : le sucre a pris 45%, et le blé 32%, par exemple. Cela se répercute sur les produits transformés, ou sur les coûts de production des éleveurs. Résultat, le prix de la volaille a augmenté de 23% et celui des œufs de 10%. Pour le moment, en rayon, l'impact est limité, mais cela pourrait bientôt se faire ressentir sur le ticket de caisse. 

G.de Florival, D.Basier, K.Lempereur, N.Ramaherison, P.Wursthorn, A.Locascio, P.Caron, S.Fel, C.Berbett-Justice - France 2
France Télévisions

 

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/penurie-de-matieres-premieres-la-flambee-des-prix-touche-le-secteur-alimentaire_4773441.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20210918-[lesimages/image0]

Grandes surfaces : une pénurie de matière première menace les magasins

Les pénuries de matières premières menacent désormais les magasins comme les commerces de meubles. Des magasins de bricolage connaissent des ruptures de stock.

Certains magasins commencent à manquer de produits. Dans une grande enseigne d'ameublement, les ruptures de stock sont frappantes. Il y a une pénurie de tables basses, de chaises, de bureaux, de matelas et de cuisines. Des dizaines de références manquent à l'appel. Sur le site internet, l'enseigne s'explique : "Nous rencontrons des problèmes d'approvisionnement, nous mettons tout en œuvre avec nos partenaires pour qu'ils soient disponibles dès que possible."

Un sujet sensible pour les marques concernées

D'autres magasins sont concernés par ces ruptures de stock. C'est un sujet sensible pour les marques contactées par la rédaction du 20 Heures, qui ne souhaitent pas communiquer. Dans une enseigne de bricolage, ce sont les perceuses qui manquent à cause de la pénurie de composants électroniques. Dans d'autres magasins comme les magasins de jouets, la pénurie de plastique s'ajoute au manque de conteneur pour transporter les marchandises venant d'Asie.

J.Van Hove, B.Poulain - France 2
France Télévisions

 

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/grandes-surfaces-une-penurie-de-matiere-premiere-menace-les-magasins_4765851.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20210911-[lespluspartages/titre5]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article