Le chameau de Hollande finit à la casserole

Publié le par ottolilienthal

  Après moult péripéties, le cadeau offert au président de la République était resté au Mali. Avant de finalement terminer en tajine.

 

Tout fout vraiment le camp... On se souvient du fameux chameau qui avait été offert par la ville de Tombouctou à François Hollande, en février dernier, lors de son escapade dans la ville libérée. Un cadeau de bienvenue que le président de la République avait semblé apprécier, bien que l'animal blatère face aux caméras. Peut-être avait-il senti les ennuis venir... Car la pauvre bête, qui était restée finalement au Mali, vient de finir dévorée sur place, selon le magazine Valeurs actuelles qui ne donne aucune précision sur la recette du tajine local. L'information serait remontée à l'Élysée, via des sources militaires, lors d'un récent conseil des ministres.

 

Cadeau empoisonné

Voilà donc l'épilogue d'une histoire qui s'apparente plus à une fable cruelle qu'à un conte de fées... Dès le départ, la mise en scène sent le roussi : le jeune chameau aurait en fait été dérobé à un Malien victime des bombardements de Tombouctou. Ce paysan se serait réfugié ensuite dans le camp d'Ambra près de la Mauritanie, où il aurait réclamé son dû. Information difficilement vérifiable, mais qui déclenche une polémique sur Internet.

 

Que faire de l'encombrant animal ? La France, qui avait prévu de rapatrier la bête sur son territoire après les vaccinations d'usage, finit par faire machine arrière. Le camélidé ne goûtera pas les délices d'une pension complète dans un zoo français : par prudence - ou générosité -, l'Élysée décide de laisser le chameau à une famille de Tombouctou, en accord avec les autorités locales, qui a décidé de lui régler son sort en le dévorant le mois dernier. L'histoire ne dit pas si le symbole d'amitié entre la France et le Mali, mitonné aux épices, fut au goût des convives.

 

Marc Fourny

 

http://www.lepoint.fr/societe/le-chameau-de-hollande-finit-a-la-casserole-05-04-2013-1650569_23.php

Commenter cet article